En hiver ce n’est pas une légende, le froid et l’humidité fragilisent notre corps, et nos défenses immunitaires se font la malle… Et justement ! Le système immunitaire est ce qui constitue les défenses naturelles de notre corps contre les agressions extérieures (les micro-organismes pathogènes qui provoqueront les maladies et les substances nocives de l’environnement). C’est donc le moment parfait pour booster notre immunité, et pour ce faire, Ravintsara est sans conteste le numéro un, et fera son travail en préventif. Prise en alternance avec du Niaouli, ces huiles essentielles sont particulièrement efficaces, et stimulent nos pauvres défenses endormies qui n’ont plus d’autres choix que de se remettre au travail ! Si quelques microbes arrivaient à passer au travers de notre nouveau bouclier et que nous attrapions malgré tout une affection respiratoire ( bronchite … ) ou toutes épidémies ORL (oto-rhino-laryngologie. C’est à dire la « sphère » oreilles-nez-gorge-larynx, souvent attaquée la première durant l’hiver), nous pourrons utiliser ces deux huiles essentielles antivirales, antitussives et expectorantes. Un achat multifonction à ne pas rater !

Avec l’hiver vient souvent le pénible cortège des symptômes d’un bon gros rhume : nez bouché ou nez qui coule, la sensation d’avoir la tête dans un étau, fatigue… Si on nous affirme qu’on ne peut rien faire, un rhume mettra minimum 4 à 5 jours à partir , avec ou sans médicament, on pourra tout de même se soulager un peu. Une bonne inhalation d’Eucalyptus Radiata libérera nos sens embrumés : cette huile essentielle a une action mucolytique, c’est à dire qu’elle fluidifie le mucus et aide ainsi à son évacuation. Elle parfumera en plus la maison ! Le rhume signale que nos sinus sont inflammés : l’huile essentielle de Curcuma est très connue pour ses propriétés anti-inflammatoire, elle aidera donc la décongestion de nos nez, et on retrouvera vite le goût et l’odeur !

On a tout essayé mais rien à faire, trop fatigués et trop souvent exposés au froid, nous attrapons une angine, une grippe, une gastro … Cloués au lit ( il y fait chaud ! ) on désespère de guérir au plus vite… La Cannelle de Ceylan est la déesse guerrière des huiles essentielles ! Elle tue 99 % des microbes. Antiseptique, antivirale et antibactérienne, elle améliore la respiration et est anti-fatigue. Si « les antibiotiques ne sont pas automatiques », il ne faut pas hésiter à prendre la cannelle. En raison de ses propriétés ultra puissantes, nous ne l’utiliserons qu’en cas de maladie afin qu’elle puisse agir efficacement, à utiliser en dernier recours, afin que les microbes soient surpris et n’aient pas le temps de s’accoutumer.

Une petite baisse de moral ? Avec le froid, nous nous laissons aller à hiberner et avons tendance à n’être bien qu’au chaud sous la couette. Si l’on n’y prête pas attention, cela peut virer en dépression… Nous avons donc besoin d’un petit coup de fouet ! Hop, lorsque le réveil sonne on inspirera de l’huile essentielle de Menthe Poivrée qui nous donnera force, courage et motivation ! Si au contraire, stressés par le travail, et épuisés par les insomnies, nous avons besoin de nous détendre et de dormir, on privilégiera l’huile essentielle d’Orange, en diffusion, aux propriétés calmantes et induisant le sommeil, aux douces odeurs de la magie de Noël… Et pour continuer à prendre soin de nous, nous nous octroyons un bon bain relaxant suivi d’un massage aux huiles essentielles de Bergamotte ou de Carotte, merveilleuses huiles qui régénèrent et raffermissent la peau.

Avec les repas de fêtes de fin d’année, ou en se faisant plaisir avec une tartiflette après une randonnée dans la neige en raquettes, ou encore après une bonne raclette un samedi soir entre amis, l’huile essentielle de Coriandre aux effluves de voyage nous aidera à digérer. Quant à l’huile essentielle de Citron, elle, préparera notre foie pour le 31… afin que l’on soit en pleine forme pour démarrer une nouvelle année pleine de projets ! Avec pour bonnes résolutions de continuer sur notre lancée : se soigner au naturel !

Les huiles essentielles sont très riches en principes actifs et sont puissantes.Il faut les manipuler avec précaution, respecter les dosages et modes d’utilisation qui nous seront indiqués par notre médecin/aromathérapeute. Ne pas administrer d‘huile essentielle à un enfant de moins de 7 ans et aux femmes enceintes.